Votre panier
Recherche
Besoin d'Aide ?
01 45 78 12 92
Par mail
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
Comptoir de vente



56ter place Saint Charles
75015 Paris
du Lundi au Vendredi
9h00-12h30
13h30-17h00


Accueil > Sciences économiques > Economie > Théorie globale de l'intérêt, du cycle et de la mémoire



Livre Théorie globale de l'intérêt, du cycle et de la mémoire BLANQUE Pascal

Economie

Théorie globale de l'intérêt, du cycle et de la mémoire

BLANQUE Pascal
Ref. produit : 9782717856545
Type de livre : 
Broché
Date de parution : 
2009-01-05
Nombre de pages : 
192



en stock
 
Quantité  
23.00 €
  Retour
DESCRIPTION DU PRODUIT :
En plaçant le temps au cœur de la dynamique globale des sphères réelle et financière, et de leurs crises, la Théorie donne des clés de lecture du régime économique et financier contemporain et de ses déséquilibres. Tout ce qui est économique est, toujours et partout, réductible à une différentielle du temps. Les divers états absolus et relatifs de l'équilibre ainsi que la dynamique économique reposent sur la valeur accordée au temps et, tout particulièrement, sur la mémoire et l'oubli. Le cycle se déploie à partir de cette valeur qui gouverne les préférences et les substitutions entre biens, services et actifs financiers, oriente la dynamique monétaire de la liquidité, détermine in fine prix et activité. Car il existe une profonde analogie entre la monnaie et la matière-temps. Comme un morceau de cire, la monnaie est « informée » par la mémoire et l'oubli et le phénomène de l'intérêt est tout entier dans cette information. L'action de politique économique est pertinente et efficace quand elle tient compte des dimensions de la matière-temps, quel que soit son objectif. L'action pourra s'appuyer sur des effets de mémoire ou d'oubli ou au contraire cherchera à les modifier comme on détourne un fleuve. L'action de politique économique n'agit sur l'immédiat qu'en apparence. Il s'agit toujours de faire bouger quelque vieille pierre, prendre en charge quelque dimension temporelle plus épaisse, à rappeler au souvenir ou à oublier. Car chaque cycle porte en lui, comme un ADN, une trace de mémoire indélébile.
Economica© tous droits réservés
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site