Accueil > Sciences humaines > Etudes sociologiques > L'évitement du politique -. Comment les Américains produisent l’apathie dans la vie quotidienne

Livre L'évitement du politique -. Comment les Américains produisent l’apathie dans la vie

L'évitement du politique -. Comment les Américains produisent l’apathie dans la vie quotidienne

ELIASOPH Nina
Ref. produit : 9782717858624
en stock
Quantité  
30.00 €
Livraison Offerte
en France Métropolitaine
PAIEMENT SÉCURISÉ
Page en favoris

DESCRIPTION

Enseignante-chercheur américaine, Nina Eliasoph a publié en 1998 un ouvrage intitulé Avoiding Politics dont nous proposons aujourd’hui la traduction. L’inspiration de départ de Nina Eliasoph est celle des formats du langage de la société civile, notamment au sein des associations américaine. Eliasoph, à partir d’une enquête ethnographique, note le caractère étroit de l’engagement des personnes pour leur seul petit monde concret et le problème que cela pose pour un débat qui, s’il veut être démocratique, doit évoluer vers l’intérêt général, plutôt que se limiter à un repli sur des considérations pratiques sur le quotidien immédiat des personnes. Nina Eliasoph aborde plus généralement la question de la viabilité démocratique d’une société pour laquelle le fait politique aurait du mal à émerger faute de discussion politique en public et du développement d’une « sphère publique ». Tel est l’enjeu central de l’étude de la citoyenneté au quotidien de la société nord-américaine que l’auteur vise. Il s’agit bien de chercher « comment les citoyens créent un contexte pour des conversations politiques dans la vie de tous les jours ». C’est ici qu’Eliasoph explore l’apathie nord-américaine. S’il y a effectivement apathie de la parole politique, certains l’ont attribué à une culture du « self-interest ». Pour Eliasoph, l’apathie doit être toutefois plus comprise comme un moyen de lutte par rapport aux institutions plus générales, à la participation desquelles les personnes sont réfractaires, ne voyant pas le début d’un aboutissement de l’énergie qu’elles y consacreraient. Cet effacement s’explique alors par le souci de ménager une place à laquelle on croit encore, à un monde plus juste et plus humain. Il s’agit de préserver l’espoir et le sentiment qu’une autre voie est possible, en limitant, en pensée, la préoccupation relative au monde dégradé existant en réalité. Les personnes refusent ainsi les discussions d’inspiration publique (public-spirited), mais décourageantes. Au contraire, elles vont se concentrer sur des problèmes faisables (« do-able »).
                                                                              
Nombre de pages : 360
Format : 15,5 x 24,0 cm
ISBN : 978-2-7178-5862-4


Nina ELIASOPH9782717858624

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site