Accueil > Droit et sciences juridiques > Ordre public > L'ordre républicain dans les circonstances exceptionnelles

Livre L'ordre républicain dans les circonstances exceptionnelles

L'ordre républicain dans les circonstances exceptionnelles

BENEDETTI Arnaud, FOULON Charles-Louis
Ref. produit : 9782717868074
Date de parution : 
2015-06-18
Préface de : 
Jean-Louis Debré
Nombre de pages : 
208
en stock
Quantité  
27.00 €
Livraison Offerte
en France Métropolitaine
PAIEMENT SÉCURISÉ
Page en favoris

DESCRIPTION

Commissaires de la République et Inspecteurs Généraux de l’Administration en Mission Extraordinaire (IGAME) furent des hommes d’ordre dans une époque de chaos. Cette histoire méconnue nous renvoie au temps où la République renaissante de la Libération et de l’après-guerre n’était encore qu’un objectif instable et parfois contesté. Qui furent ces hommes auxquels furent déléguées la mission de rétablir la légalité républicaine dans le chaudron de la France libérée pour les uns, la tâche indécise de défendre le régime et l’État dans le basculement de la guerre froide pour les autres ? Ce sont des silhouettes oubliées de moments graves, hésitants, tumultueux, comme seule en suscite une histoire en éruption.

Les circonstances en firent d’abord des gardiens sévères de l’ordre démocratique quand partout le drame de la désunion et de la discorde civile frappait aux portes de la Cité. Sur la ligne de crête de crises hors normes ils ont incarné l’ordre républicain. Chargés, pour les commissaires, de liquider le régime de Vichy en affirmant la République souveraine et, pour les IGAME, d’empêcher une subversion communiste, c’est à leur énergie et à leur sang-froid que la France doit d’avoir traversé des tempêtes dont on mesure mal aujourd’hui qu’elles auraient pu emporter le pays tout entier sur des voies incertaines.

Cet ouvrage est dès lors tout autant un récit qu’un hommage : récit des années de braises qui renouvelle encore, des décennies plus tard, notre dette à l’égard de ces acteurs modestes mais décisifs qui contribuèrent par leur détermination à asseoir la République.

En filigrane ce sont bien d’autres questions, dont l’actualité ne cesse de résonner dans la chambre d’écho de notre présent, qui viennent au travers de ce rappel nous interpeller : comment restaurer l’ordre quand tout concourt à la dislocation ? Comment organiser le pouvoir sur le territoire national ? Ces interrogations persistent et s’inscrivent comme la basse continue de notre relation à l’État républicain.

***

Charles-Louis FOULON est historien, associé à la délégation aux commémorations nationales du ministère de la Culture. De sa thèse de Sciences Po, Michel Debré a écrit qu’elle sauvait de l’oubli les commissaires de la République. Il a publié en 2013, aux éditions Ouest-France, Charles De Gaulle. La passion de la France et Jean Moulin. La passion de la République (prix littéraire de la Résistance).

Arnaud BENEDETTI est professeur associé à Paris-Sorbonne où il enseigne l’histoire de la communication. Il a publié Un Préfet dans la Résistance (CNRS-éditions, 2013) et Paul Racine, le dernier témoin : j’ai servi Pétain (le Cherche Midi, 2014), deux ouvrages qui réintroduisent la complexité dans le récit des années sombres.

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site