Err

Connaissance et action publique

BASLE Maurice
(Code: 9782717859539)
En Stock
L'individu, à la sortie d'une grave crise économique, vit dans une hypermédiatisation, une société du spectacle avec effets de battage. La croyance citoyenne dans les institutions est plus faible qu'avant la crise. Le paysage politique des démocraties et de la France est occupé de plus en plus par les résultats des sondages...
23,00 €
200g

Livraison offerte

En France Métropolitaine

Paiement sécurisé

L'individu, à la sortie d'une grave crise économique, vit dans une hypermédiatisation, une société du spectacle avec effets de battage. La croyance citoyenne dans les institutions est plus faible qu'avant la crise. Le paysage politique des démocraties et de la France est occupé de plus en plus par les résultats des sondages. A trop en faire en n'utilisant que cet instrument, le marketing politique pourra être accusé d'être un miroir trop fugace. En sait-on assez sur les effets des politiques publiques, lois et règlementations en vigueur ? Se donne-t-on les moyens d'en savoir plus ? Pour réformer, ne faudrait-il pas en savoir davantage ? Comment remplacer la tactique aveugle de la guillotine budgétaire de programmes publics ? On peut mal préparer l'avenir en sous-estimant les besoins d'investissement d'avenir (société fondée sur la recherche, l'innovation, la créativité, l'enseignement supérieur, la culture). Peut-on mieux connaitre à l'avance le potentiel des résultats des actions publiques (Évaluation préalable devenue constitutionnelle) ? La politique est aussi animée par nombre d'annonces officielles (politique-spectacle) qui ne se traduisent jamais par des réalisations effectives. Les médias s'enrichissent en contenus avec de telles « news » : peut-on effectuer un meilleur suivi des réalisations-résultats (suivi-évaluation de programmes publics avec des outils logiciels de type SEVALPRO) ? Peut-on vraiment connaitre la chaîne de valeur des actions publiques, c'est-à-dire les résultats et l'impact sur les populations et les territoires ? Faut-il faire davantage d'expérimentation sociale en « testant » la qualité de l'action publique nouvelle ? L'auteur conclut en se demandant : « que manque-t-il de manière criante dans le paysage français des l'évaluation publique des Politiques publiques? » L'auteur.