Err

La campagne de Louis-Philippe au Maroc 1844

BOIS Jean-Pierre
(Code: 9782717866285)
En Stock
Roi de paix, Louis-Philippe a engagé la France au mois d'août 1844 dans une campagne contre le Maroc, rapide et victorieuse, beaucoup plus importante par son enjeu international que par son objectif apparent, contraindre le sultan à ne plus protéger Abd el Kader, pourchassé par Bugeaud dans le cadre de la conquête de l'Algérie.
27,00 €
380g

Livraison offerte

En France Métropolitaine

Paiement sécurisé

Roi de paix, Louis-Philippe a engagé la France au mois d'août 1844 dans une campagne contre le Maroc, rapide et victorieuse, beaucoup plus importante par son enjeu international que par son objectif apparent, contraindre le sultan à ne plus protéger Abd el Kader, pourchassé par Bugeaud dans le cadre de la conquête de l'Algérie. L'expédition terrestre, achevée le 14 août avec la victoire de l'Isly, est doublée par une expédition maritime, conduite par le prince de Joinville sur les côtes du Maroc, avec les deux bombardements de Tanger le 6 août et de Mogador le 15 août, succès militaires très attendus par une opinion française nourrie de la gloire récente des guerres révolutionnaires et napoléoniennes.

Mais cette campagne s'inscrit aussi dans une crise violente des relations franco-anglaises : au moment exact où les détails de l'affaire Pritchard, concernant Tahiti, sont connus à Paris et à Londres, l'Angleterre, maîtresse de Gibraltar, n'est pas disposée à laisser la France agrandir son empire en Afrique, ni à renforcer sa position navale en Méditerranée... L'anglophobie toujours vive en France explose, met à mal l'entente cordiale devenue depuis 1843 le choix de Louis-Philippe et de Victoria, et laisse craindre une crise majeure à une Europe incrédule et attentive.

* * *

Jean-Pierre Bois, ancien élève de l'École Normale Supérieure de l'Enseignement Technique, professeur émérite de l'Université de Nantes, est spécialiste d'histoire militaire et des relations internationales de l'époque moderne et du XIXe siècle. Il a écrit en particulier Maurice de Saxe (Fayard, 1992), dont il a publié les Rêveries (Economica, 2002), Bugeaud (Fayard, 1997) Dumouriez (Perrin, 2005), une Histoire de La Paix, de 1435 à 1878 (Perrin, 2012).
Articles complémentaires