Err

La coûteuse inégalité des soins

CASH Roland, KERVASDOUE (de) Jean
(Code: 9782717869972)
En Stock
Si les soins médicaux en France font encore partie des meilleurs du monde, ils ne sont plus les premiers. En revanche, ils sont trop souvent onéreux, inégalitaires et inefficaces. En effet, les traitements pour une même maladie varient d'un praticien à l'autre, d'un hôpital à l'autre, voire d'un service à l'autre au sein du même établissement ce qui a de lourdes conséquences médicales et économiques. Comment se fait-il qu'avec le même corpus de connaissances, le même système de paiement des professionnels de santé et des hôpitaux, l'on constate une telle hétérogénéité ?...
19,00 €
320g

Livraison offerte

En France Métropolitaine

Paiement sécurisé

Si les soins médicaux en France font encore partie des meilleurs du monde, ils ne sont plus les premiers. En revanche, ils sont trop souvent onéreux, inégalitaires et inefficaces. En effet, les traitements pour une même maladie varient d'un praticien à l'autre, d'un hôpital à l'autre, voire d'un service à l'autre au sein du même établissement ce qui a de lourdes conséquences médicales et économiques.
Comment se fait-il qu'avec le même corpus de connaissances, le même système de paiement des professionnels de santé et des hôpitaux, l'on constate une telle hétérogénéité ? Non seulement il existe une inégalité de l'accès aux soins mais il y a aussi, et surtout, une inégalité des soins : excellents ici, plus discutables là. Peut-on alors, en même temps, réduire cette tragique inégalité et soigner mieux pour moins cher ?
Oui, comme le révèlent les 20 exemples de cet ouvrage. Qu'il s'agisse de médicaments, d'actes chirurgicaux ou d'examens diagnostiques on constate, selon les lieux de prise en charge, des surprescriptions, des sousprescriptions et des prescriptions inadaptées au cas des patients.
À partir de ces études de cas, les auteurs montrent comment interagissent à des degrés divers des forces économiques mais aussi sociologiques, éthiques, ethnologiques et politiques. Leurs influences délétères sont les signes d'un système qui n'est pas géré et qui, trop souvent, se perd dans la recherche de remèdes généraux à des questions spécifiques. Oui, on peut faire mieux pour moins cher et les économies potentielles se chiffrent en milliards d'euros.

* * *

Roland Cash est médecin, économiste et biologiste (ancien élève de l'école Normale Supérieure), consultant auprès des institutions de santé.
Jean de Kervasdoué est économiste de la santé, professeur émérite au Cnam et membre de l'Académie des technologies. Ils ont réalisé de très nombreuses missions de conseil et publié des centaines d'articles et d'ouvrages.