Accueil > Sciences humaines > Psychanalyse > Le préjudice et l'Idéal - Pour une clinique sociale du trauma, 2e éd.

Livre Le préjudice et l'Idéal - Pour une clinique sociale du trauma, 2e éd. ASSOUN Paul-Laurent

Le préjudice et l'Idéal - Pour une clinique sociale du trauma, 2e éd.

ASSOUN Paul-Laurent
Ref. produit : 9782717864397
Date de parution : 
2012-06-01
Nombre de pages : 
320
en stock
Quantité  
33.00 €
Livraison Offerte
en France Métropolitaine
PAIEMENT SÉCURISÉ
Page en favoris

DESCRIPTION

Ce que montre la pratique clinique, au quotidien du malaise, c’est l’avancée, sur la scène sociale, d’un certain sentiment général de préjudice, configuré à ses formes singulières, qui se récapitule dans le signifiant de l’« exclusion ». Référence à un trauma originaire, qui organise une position subjective que l’on peut dire préjudiciée.

De cette position, Freud a pris acte comme de la conviction de certains patients « d’être des exceptions et d’entendre le rester », arguant d’un « tort » d’origine à leur égard et d’un trauma précoce, pour refuser toute avancée. Ce que nous baptisons « syndrome d’exceptionnalité » porte, à bien en entendre les résonances, au cœur du malaise de la culture – structurel – en sa forme actuelle.

Comment se noue ce drame, depuis la « mauvaise rencontre » d’origine jusqu’à la prise de l’existence préjudiciée dans le destin et le hasard, le vécu de la honte et l’épreuve du désœuvrement ? Comment s’opère, a contrario, l’« auto-idéalisation » du préjudice, pour le sujet ou le groupe ? Comment l’Autre social en accuse-t-il réception, depuis le discours de réhabilitation jusqu’à la pratique de l’institution et son « transfert » propre ? C’est une véritable « métapsychologie du social » qui est là requise, mettant au jour le désir de règlement qui régule l’anomie sociale – envers inconscient des pratiques sociales.

Format : 15.5 x 24.0 cm

ISBN : 978-2-7178-6439-7

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site