Focus sur

Qui se souvient de la campagne de Tunisie en 1942-1943 ? Or cette campagne a suscité un magnifique élan des populations européennes et indigènes de l’Afrique du Nord. Tous voulaient reprendre le combat contre les forces allemandes et italiennes aux côtés des Forces alliées : anglaises et américaines. L’Afrique du Nord s’était préparée activement depuis l’armistice de 1940 sous l’impulsion des généraux Weygand et Juin. Dès le débarquement du 8 novembre 1942, l’Armée d’Afrique sous les ordres du général Giraud se battit seule, dans un dénuement extrême avec une magnifique énergie durant l’hiver 1942-1943, attendant que les Forces américaines fraîchement mobilisées acquièrent au Maroc une instruction élémentaire. Disposant seulement d’un armement d’infanterie désuet, l’Armée d’Afrique réussit à contenir en Tunisie des forces aguerries, blindées, soutenues par une aviation très active et empêcha l’ennemi d’envahir l’Afrique du Nord. Le prix payé par l’Armée d’Afrique s’élève à 2 715 tués et 8 978 blessés. Nos pertes, proportionnellement aux effectifs engagés, dépassent en pourcentage celles de nos Alliés. La fusion des F.F.L. et de l’Armée d’Afrique décidée par le général de Gaulle lui permettra d’asseoir sa renommée en Italie, de retrouver sa liberté d’action, de participer à tous les combats menés pour libérer la France et regagner son rang de grande puissance.

Version revue et corrigée

La France est réputée pour son système de solidarité sociale et pour les soins prodigués aux malades et aux accidentés, mais elle n’a pas encore accompli la « révolution » de la prévention. Les diverses politiques publiques de prévention (risques naturels, technologiques, en transport ou encore en santé) y sont trop séparées. De trop faibles moyens, humains et financiers, sont affectés aux actions de prévention et de précaution.
Il est temps d’unifier les approches, les recherches et les activités, notamment en associant étroitement médecine prédictive, lutte contre les expositions aux pollutions, réductions des vulnérabilités – en particulier, chez les plus jeunes et les plus âgés –, éducation à la santé, et information/participation des citoyens et des habitants des territoires.
Nous plaidons pour une appréhension de la prévention à trois niveaux : l’évitement des maladies, le bien-être physique et mental, l’épanouissement de la personne.
Nous préconisons des actions fortes et un redéploiement profond des moyens et dispositifs.
Nous nous adressons aux autorités chargées de la santé, et des autres politiques publiques qui lui sont liées, pour qu’elles mettent mieux en pratique l’adage « Prévenir vaut mieux que guérir ».

Nouveautés

  livre-pigaillem-bataille-lepante-1571  livre-franc-offensive-nivelle-1917
livre-ceddaha-fusions-acquisitions live-dionne-gestion-risques  livre-francois-obligations-regime-general

À paraître

droit repressif urbanisme fossierdroit constitutionnel 8 le pourhietmarches taux interet gresse
psychanalyse alcoolisme nougueannuaire international justice constitutionnelle 2016 

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur la boutique en ligne des éditions ECONOMICA !
Depuis plus de quarante ans, les éditions Economica et son fondateur, le professeur Jean Pavlevski, ont su préserver leur indépendance tant sur le plan éditorial que commercial. De nombreux auteurs - plus de 15 000 - ont contribué à son rayonnement national et international. De l'économie à l'histoire en passant par la finance, la gestion, le droit, l'art et la science militaires, les sciences politiques, et les sciences humaines, Economica dispose d'un catalogue riche de plus de 2 000 titres dont la qualité et la pertinence ont souvent été récompensées par des prix prestigieux. Economica est fière de ses Auteurs et les remercie très chaleureusement.
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site