Accueil > Histoire, stratégie et art militaires > Campagnes et stratégies > Bulgnéville (1431) : l'Etat bourguignon prend pied en Lorraine

Livre Bulgnéville (1431) : l'Etat bourguignon prend pied en Lorraine SCHNERB Bertrand

Bulgnéville (1431) : l'Etat bourguignon prend pied en Lorraine

SCHNERB Bertrand
Ref. produit : 9782717824582
Date de parution : 
1993-09-01
Nombre de pages : 
186
en stock
Quantité  
20.00 €
Livraison Offerte
en France Métropolitaine
PAIEMENT SÉCURISÉ
Page en favoris

DESCRIPTION

Le 2 juillet 1431, un peu plus d'un mois après la mort de Jeanne d'Arc sur le bûcher de Rouen, la cause du roi de France Charles VII, en lutte contre les Anglais et les Bourguignons, connut une nouvelle déconvenue sur le champ de bataille de Bulgnéville aux confins du Barrois et de la Lorraine : là, après un combat aussi rapide que sanglant, René d'Anjou, duc de Bar et de Lorraine, beau-frère du roi de France, fut vaincu et capturé par les Bourguignons. Cet événement militaire était l'aboutissement d'un épisode mouvementé de l'histoire de Lorraine. A l'origine, une querelle de succession opposait René d'Anjou, héritier des duchés de Lorraine et de Bar, à Antoine, comte de Vaudémont, issu d'une branche cadette de la Maison de Lorraine. Mais l'enjeu devint vite plus important, et les implications plus larges : dans ce secteur géographique d'une valeur stratégique considérable, à la frontière du royaume de France et de l'Empire, les ambitions de la Maison d'Anjou, vigoureusement soutenues par le roi de France, se heurtèrent à l'expansionnisme bourguignon. Le duc de Bourgogne Philippe le Bon, allié pour un temps encore à l'Angleterre, ne pouvait en effet rester indifférent aux destinées de la Lorraine qu'encadraient ses principautés. Pour y sauvegarder son influence, le duc soutint la cause du comte de Vaudémont. Ce fut la première intervention militaire bourguignonne dans l'espace lorrain et le point de départ d'une politique active qui allait culminer avec la tentative de rattachement du duché de Lorraine à l’État bourguignon par Charles le Téméraire en 1475-76. L'auteur nous donne ici la première étude d'ensemble sur la bataille de Bulgnéville. Il ne se contente évidemment pas de retracer l'événement militaire lui-même, mais en recherche les causes lointaines aussi bien que les causes directes, et décrit le règlement politique qui suivit la victoire bourguignonne. Mais avant tout historien de la guerre médiévale, il s'intéresse à tous ses aspects : préparatifs et déroulement de la campagne, sort des prisonniers, partage du butin et des rançons. Puisant ses renseignements tant aux sources documentaires qu'au récit des chroniqueurs, il offre une vision précise de l'organisation des armées et de la société militaire au début du XVe siècle et fournit à ses lecteurs un riche catalogue de pièces justificatives, pour la plupart inédites.

A découvrir
Livre Morat (1476), 2e éd. - L'indépendance des cantons suisses STREIT Pierre
23.00 €

Morat (1476), 2e éd. - L'indépendance des cantons suisses - STREIT Pierre

Lors des guerres de Bourgogne (1474-1477), le destin tragique du dernier Grand Duc d'Occident peut être résumé dans cette formule laconique, connue par coeur de tous les écoliers suisses : « Charles le Téméraire perdit à Grandson le bien (sa fortune matérielle), à Morat le courage (à la suite de la destruction de son armée), à Nancy la vie (il fat tué au combat) ».
 > Plus d'infos
Livre Novare, 1513 : dernière victoire des fantassins suisses BANGERTER Olivier
17.00 €

Novare, 1513 : dernière victoire des fantassins suisses - BANGERTER Olivier

Reconstitution des événements de la bataille de Novare, considérée comme un prélude à celle de Marignan, et opposant l'armée au service de la France aux fantassins suisses. L'auteur décrypte les stratégies militaires, l'armement, l'organisation et les divers facteurs ayant conduit la force militaire suisse à son apogée et à la défaite française.

 > Plus d'infos
Livre Venise et la porte ottomane (1453-1566) : un siècle de relations vénéto-ottomanes de la prise
20.00 €

Venise et la porte ottomane (1453-1566) : un siècle de relations vénéto-ottomanes de la prise de Constantinople à la mort de Soliman - VIALLON Marie-Françoise

Construit sur une synthèse de nombreux documents d'archives de l'époque, ce récit chronologique est égayé par l'anecdotique et le merveilleux qui sont le sel et le suc de l'histoire. Avec un glossaire turc, une généalogie des sultans Osmanlî et des doges de Venise.
 > Plus d'infos
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site