Livre De la conduite de la guerre FOCH Ferdinand

De la conduite de la guerre

FOCH Ferdinand

Bibliothèque stratégique

Ref. produit : 9782717840797
en stock
Quantité  
31.00 € 
Livraison Offerte
en France Métropolitaine
PAIEMENT SÉCURISÉ
Page en favoris
DESCRIPTION

Avant d'être le commandant en chef des armées alliées en 1918 qui a conduit l'offensive finale contre l'Allemagne, Foch a été professeur de tactique à l'Ecole supérieure de guerre. Dans ses enseignements, il a théorisé les conceptions qu'il mettra en ouvre ultérieurement : le primat des forces morales avec la recherche constante de l'initiative et de l'offensive, la liberté d'action procurée par la manoeuvre, la sûreté assurée par le renseignement et la couverture... Tous ces principes sont mis en lumière à partir de l'étude d'un cas concret, celui de la conduite de la guerre de 1870 durant ses premières semaines par le commandement allemand.

Cette étude permet de confirmer la validité des principes énoncés par Foch dans son premier livre, Des principes de la guerre. Elle montre comment l'histoire permet de préparer la guerre future puisque toute la démonstration est tournée vers le conflit à venir : il faut savoir pour pouvoir Au-delà des transformations radicales de la stratégie à l'époque contemporaine, de tels enseignements restent d'actualité. La refondation de l'armée de terre française s'appuie largement sur les principes dégagés par Foch.


Nombre de pages : 425
Format : 15.5 X 24.0 cm
                                                                              
ISBN : 978-2-7178-4079-7


Ferdinand FOCH9782717840797


A découvrir
Livre Oeuvres complètes en trois volumes FOCH Ferdinand
89.00 €
Oeuvres complètes F. Foch en trois volumes - FOCH Ferdinand

Homme de pensée et homme d'action, stratégiste et stratège, l'homme est aussi un héros, celui qui a conduit, il y a un siècle, la France à sa dernière grande victoire à ce jour. Ferdinand Foch naît à Tarbes en 1851. À l'issue de sa scolarité à l'École Polytechnique, il choisit la carrière des armes. Professeur à l'École de guerre de 1895 à 1901, il en prend le commandement en 1908. Dès le début du premier conflit mondial, il se distingue à la tête de la 9e armée et prend une part capitale dans la première victoire de la Marne. Nommé généralissime des armées alliées puis Maréchal en 1918, il est reçu à l'Académie française en 1920 avant de s'éteindre en 1929 et d'être inhumé aux Invalides.

 > Plus d'infos
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site