Accueil > Histoire, stratégie et art militaires > Bibliothèque stratégique > La Fabrique de la paix. Du Comité à la Conférence de la paix, l’élaboration par la France des traités de la première guerre mondiale

Livre La Fabrique de la paix. Du Comité à la Conférence de la paix, l’élaboration par la France des

La Fabrique de la paix. Du Comité à la Conférence de la paix, l’élaboration par la France des traités de la première guerre mondiale

LOWCZYK Olivier
Ref. produit : 9782717856842
Date de parution : 
2010-06-21
Nombre de pages : 
536
en stock
Quantité  
45.00 €
Livraison Offerte
en France Métropolitaine
PAIEMENT SÉCURISÉ
Page en favoris

DESCRIPTION

Quels étaient les buts de guerre de la France pendant la première guerre mondiale et comment négocia-t-elle les traités qui y mirent fin ? Les réponses à ces deux questions réservent toujours leur part d’ombre.

Cet ouvrage, qui est issu de la thèse de doctorat de l’auteur, propose des réponses nouvelles en adoptant un point de vue original : l’expérience du Comité d’études. Composé des meilleurs historiens et géographes de son temps (Lavisse, Seignobos, Vidal, de Martonne…), ce Comité fut constitué dès 1917 par Aristide Briand afin d’aider son gouvernement à élaborer les buts de guerre territoriaux de la France et de ses alliés en Europe. Il réalisa un corpus de près de 1500 pages, ponctué de cartes et de statistiques, traçant les frontières de l’Alsace, de la Sarre, de la Lorraine, du Luxembourg, de l’Europe centrale et orientale, des Balkans, de Constantinople, de ses détroits, de l’Arménie et du Proche-Orient. L’auteur s’est mis en quête des traces disparates de l’existence du Comité d’études et de ses écrits contenus dans de nombreux fonds d’archives.

Cette recherche permet enfin de bien connaître ce Comité atypique, maillon non négligeable de la chaîne qui élabora les revendications que la France porta au cours de la Conférence de la paix de 1919. Afin de révéler la part que prit le Comité d’études dans ce travail, l’auteur s’appuie sur la comparaison de son corpus avec les archives diplomatiques qui dévoilent les positions défendues par la France pendant les négociations. Il se dégage de cette analyse comparée la place réelle qu’occupa le Comité d’études mais plus encore, une véritable histoire de l’élaboration par la France des traités de Versailles, Saint-Germain, Trianon, Neuilly et Sèvres.
Olivier LOWCZYK9782717856842

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site