Votre panier
Recherche
Besoin d'Aide ?
01 45 78 12 92
Par mail
Comptoir de vente



56ter place Saint Charles
75015 Paris
du Lundi au Vendredi
9h00-12h30
13h30-17h00
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne


Accueil > Economie > Economie > Or, argent et folies des grandeurs



Livre Or, argent et folies des grandeurs GIRAUDO Alessandro

Economie

Or, argent et folies des grandeurs

GIRAUDO Alessandro
Ref. produit : 9782717869309
Type de livre : 
Broché
Date de parution : 
13/12/2016
Préface de : 
Jacques Attali
Nombre de pages : 
168
Format : 
15.5 x 24 cm



en stock
 
Quantité  
23.00 €
  Retour
DESCRIPTION DU PRODUIT :

Sans l'or nubien, l'Égypte des pharaons n'aurait pas résisté aussi longtemps ; sans l'argent des mines du Laurion, Athènes n'aurait pas vécu la splendeur du Ve siècle. Philippe II de Macédoine et les mines d'or de Pangée ont créé les conditions du succès d'Alexandre le Grand. Les légions romaines n'auraient pas été si puissantes sans les mines d'or de Las Médulas et de Rosia Montana et celles d'argent de Rio Tinto. L'expansion des califats musulmans a été financée par les mines d'argent andalouses, iraniennes et la grande mine afghane de Benjahir. Les Croisades ont été largement payées par l'argent des nouvelles mines découvertes dans l'Europe centrale. Le trésor des Song et les mines d'or du Yunnan ont contribué aux fulgurantes conquêtes de Gengis Khan.

Les mines d'argent de Potosí et de Zacatecas dans le Nouveau Monde ont largement participé au financement du siglo de oro et des tercios des rois de l'Espagne du XVIe siècle. L'or brésilien a retardé la chute de l'Empire portugais et la sterling d'or, produite avec le métal provenant surtout de la Guinée équatoriale, a contribué à l'essor de la British Navy et de la puissance britannique qui utilise la Cavalerie de Saint Georges (l'or versé aux alliés) pour combattre contre Napoléon. Au cours des XVIIIe-XIXe siècles, l'expansionnisme russe s'est appuyé sur les mines d'or sibériennes et l'or californien a partiellement financé la guerre de Sécession et favorisé le développement de l'économie américaine. Le métal jaune a été essentiel dans l'effort spasmodique des belligérants des deux guerres mondiales et Hitler a pu acheter les métaux stratégiques en les payant avec des lingots d'or…

Or et argent ont financé les folies des grandeurs des empires et des royaumes…

***

Après des études à Turin, Gênes, Berkeley et Salzburg, Alessandro Giraudo est Chief Economist du groupe international Tradition. Il enseigne « Finance » et « Histoire économique de la finance » à l'ISG-Paris. Publications récentes : Mythes et Légendes économiques (Economica, 2007), Money Tales (Economica, 2007), Au temps des Comptoirs (avec Philippe Chalmin, Bourin, 2010), Le Nerf de la Guerre (éd. Pierre de Taillac, 2013), Quand le fer coûtait plus cher que l'or (Fayard, 2015, traduit en espagnol et en coréen).


A découvrir
Livre Arts et argent GREFFE Xavier
27.00 €
  Arts et argent GREFFE Xavier

L'art peut-il se vouloir désintéressé quand l'argent fonctionne à l'intérêt ? L'économie des arts est-elle maudite ou porte-t-elle en germe les prémices d'une nouvelle économie de partage ? En instrumentalisant l'art, la culture n'en réduit-elle pas la puissance ?


 > Plus d'infos
Economica© tous droits réservés
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site