Err

Bibliothèque stratégique

Forces aériennes stratégiques
De 1964 à nos jours, les Forces Aériennes Stratégiques (FAS) ont joué un rôle capital dans la mise en œuvre de la politique de dissuasion nucléaire de la France, garantie de son indépendance. Aucune étude historique d'envergure n'avait encore été publiée sur ce sujet.
30,00 €
Perspectives tactiques, 3e éd.
Ce petit livre expose les raisons pour lesquelles il convient de repenser les principes tactiques par trop poussiéreux et explorer les voies nouvelles offertes par la haute technologie à l'heure où l'asymétrie devient projetable.
19,00 €
La grande stratégie de l'Empire romain, 2e éd.
Dès sa parution aux États-Unis en 1976, cet ouvrage s'est imposé comme un classique. Edward Luttwak répond à une question qui a longtemps intrigué les stratèges : comment Rome a-t-elle pu maintenir si longtemps sa domination de la Britannia (Grande-Bretagne) à l'Euphrate avec une trentaine de légions seulement (200 000 hommes environ) ?
35,00 €
De la manoeuvre napoléonienne à l'offensive à outrance
« Le livre de Dimitry Queloz explore, comme jamais on ne l'avait fait auparavant, l'une des grandes questions de l'histoire militaire : comment l'Armée française en est-elle arrivée à entrer en guerre en 1914 avec une doctrine de « tactique générale » (tactique des grandes unités) résolument offensive et manœuvrière, alors que la fin du Second Empire avait été marquée par le culte des « bonnes positions » et que les débuts de la IIIe République avaient été défensifs et très respectueux du feu ?...
49,00 €
Oeuvres complètes F. Foch en trois volumes
Homme de pensée et homme d'action, stratégiste et stratège, l'homme est aussi un héros, celui qui a conduit, il y a un siècle, la France à sa dernière grande victoire à ce jour. Ferdinand Foch naît à Tarbes en 1851. À l'issue de sa scolarité à l'École Polytechnique, il choisit la carrière des armes. Professeur à l'École de guerre de 1895 à 1901, il en prend le commandement en 1908. Dès le début du premier conflit mondial, il se distingue à la tête de la 9e armée et prend une part capitale dans la première victoire de la Marne. Nommé généralissime des armées alliées puis Maréchal en 1918, il est reçu à l'Académie française en 1920 avant de s'éteindre en 1929 et d'être inhumé aux Invalides.
89,00 €
Clausewitz en France
Depuis deux siècles, les accidents de l'histoire ont placé la guerre au centre d'un intense débat d'idées. Civils et militaires, historiens et politiques, philosophes et stratèges en ont scruté chacun des aspects pour mieux la comprendre, la préparer ou l'éviter. Dans ce débat. Carl von Clausewitz, l'auteur du Traité De la Guerre, a occupé en France une place particulière...
49,00 €
De la guerre ?
De la théorie du « choc des civilisations » amenant son lot de commentaires sur la « dépolitisation de la violence » à l'éventuelle inadaptation de l'« étrange trinité » aux armées professionnelles, en passant par les analyses affirmant l'irrationalité politique et stratégique de certaines formes de violence collective, c'est la totalité de l'édifice clausewitzien qui est mis en question. Que faut-il retenir, abandonner ou redécouvrir de Clausewitz à l'heure de la professionnalisation, des opérations multinationales, de l'hyperterrorisme et de la prolifération nucléaire ?
39,00 €
La maîtrise de l'air
En 1921, le général italien Giulio Douhet publie La Maîtrise de l'air, ouvrage fondateur de la pensée stratégique aérienne. Ce livre va avoir une influence immense sur les armées de l'air de tous les pays. Il sera traduit et commenté tant aux États-Unis que dans la Russie soviétique, en France, au Japon, au Brésil...
37,00 €
Le général Rogniat, ingénieur et critique de Napoléon
Le général Joseph Rogniat (1776-1840) commandait en chef le génie de la Grande Armée en 1813 et celui de l'armée du Nord en 1815. Un an après Waterloo, il publia des Considérations sur l'art de la guerre où il émettait certaines critiques à l'égard de Napoléon. À Sainte Hélène, celui-ci lut l'ouvrage et le prit de très haut...
55,00 €
La guerre aérienne vue par William Sherman
En 1926, le major américain William Sherman tire de son enseignement à l'Air Corps Tactical School un traité de stratégie et de tactique aériennes fondé sur les leçons de la Première Guerre mondiale. Ce texte est resté à peu près inconnu du fait de la disparition prématurée de son auteur. Il constitue pourtant l'exposé le plus ample et le plus systématique sur la guerre aérienne publié dans les années 1920.
35,00 €
Les médias et la guerre
Cette enquête historique, la plus vaste jamais réalisée en France, permet de mesurer l'infinie variété des supports de la propagande mais aussi la permanence de certains procédés que l'on croit trop souvent révolus. Une approche critique et historique permet de mieux comprendre les mécanismes des médias contemporains.
49,00 €
Raymond Aron et le débat stratégique français
1940, le Blitzkrieg, le bombardement stratégique, Hiroshima, l'Indochine et la guerre révolutionnaire, la C.E.D., l'Algérie et la guerre psychologique, de Gaulle et la stratégie nucléaire, la France et l'OTAN... Souvent sur fond de drames militaires, l'histoire de la France depuis la Deuxième Guerre mondiale abonde en controverses stratégiques dont Raymond Aron fut l'un des protagonistes les plus lucides et les plus passionnés.
70,00 €